Retour sur la formation cuisine veg. et bio

Une nouvelle formation cuisine végétarienne, végétale et bio s’est déroulée pendant 5 jours à notre ferme avec 6 personnes très motivées et passionnées pour apprendre, découvrir et envisager sereinement leur futur projet professionnel.

Marie, Emmanuel, Nathalie, Sylvie, Géraldine et Valérie ont apprécié les nouvelles saveurs et de confectionner eux-mêmes les recettes de A à Z.

L’atelier des pâtes à tarte avec des farines composées et celui des pâtes levées cuites au four à bois a bien motivé les participants (es).

La maitrise des gestes de bases pour confectionner des galettes de blé noir fut une séance dynamique.

La prochaine formation de cuisine aura lieu du 11 au 15 juin. Pour toute inscription, merci de suivre ce lien : http://lesavoirfaire.fr/formationprofessionnelle-1573-stage-cuisine-vegetarienne-et-vegan–avec-des-produits-locaux-et-bio.html

 

Notre culture de sarrasin en 2017

Le sarrasin ou blé noir est une plante (polygonacée) de la famille de la rhubarbe au niveau botanique.

Le blé noir est riche en protéines et contient tous les acides aminés identiques à la viande mais sa culture est plus économique avec un impact moindre sur l’environnement.

Le sarrasin pousse rapidement, se sème au mois de mai ou juin et se récolte au mois d’octobre ou novembre quand les grains trigones sont à maturités. C’est une culture très intéressante car les racine du blé noir émettent des substances favorables pour ralentir la pousse de certaines plantes l’année suivante. L’intelligence des plantes en action et en bio durable !!

Nos champs se sont colorés du vert intense avec une floraison blanche prolongée de 50 jours (très mellifère) les abeilles se sont régalées et notre apiculteur Patrick Cholet y a fait une récolte ; avec un miel unique et savoureux !

A.pngBC

Nous avons dû le sécher manuellement cette année, un gros travail de manutention mais le résultat est satisfaisant car le taux d’humidité au départ était élevé 23 % et il est descendu à 14 %.

DIci le blé commence à rougir au mois de juillet 2017.

ELe grain récolté en novembre 2017.

Nous avons fait des essais de pain au sarrasin, que nous appelons le pain de bouquette (nom donné au blé noir dans les années 1880) et de la farine vendue sur place au magasin.

Je vous propose une recette de « flan » salé, facile à réaliser, je le sers avec une potée de légumes.

FFlan « salé » de blé noir, naturellement riche en protéines et sans gluten.

Flan salé au sarrasin accompagné de petits légumes

Ingrédients : 100 g de farine de sarrasin de la ferme, 500 ml d’eau, Sel fin de Guérande, 15 g de beurre ou margarine bio ou huile d’olive bio, 100 g de carottes du jardin, 100 g de choux-fleurs bio de Bretagne, 100 g de choux verts du jardin, Un bouquet de persil du jardin, 4 gousses d’ail bio, Thym frais

  1. Elaboration du flan salé de sarrasin : délayer la farine de sarrasin avec le sel fin puis d’eau au fouet ou au batteur pendant 10 minutes.
  2. Pendant que le batteur homogénéise la pâte, préparer les légumes. Toiletter tous les légumes sous l’eau froide. Les détailler en en biseaux pour les carottes et le chou et en fines lamelles pour le choux-fleur. L’ail émincé et le persil émincés finement.
  3. Verser dans une casserole, porter à ébullition et cuire 8 minutes à feux doux, ajouter le beurre ou la matière grasse à la fin. Vider dans un moule étroit. Réserver au frais jusqu’à complet refroidissement.
  4. Cuire tous les légumes à l’étouffée dans un fond d’eau en démarrant avec les carottes, l’ail et le persil puis ajouter le chou vert et le choux-fleur en dernier. Cuire 15 minutes en couvrant.
  5. Rectifier l’assaisonnement si besoin. Huiler légèrement les légumes avant de servir.
  6. Démouler le flan de sarrasin refroidit, et détailler des tranches moyennes, les poêler.
  7. Dresser sur des assiettes chaudes (si possible) avec une tranche de flan et les petits légumes.
  8. Saupoudrer de thym frais au dernier moment.

Marché producteur 8 juillet

La Halle au blé d’Alençon sera le lieu de rendez-vous des Producteurs de Pays alençonnais pour la 3ème année. Vous y retrouverez de bons produits locaux à déguster ainsi que des animations thématiques (démonstrations culinaires par des cuisiniers, expositions photos,…). Nous y serons avec Thierry le vendredi 8 juillet de 16h à 20h. Je proposerai à cette occasion un atelier de cuisine végétale. Nous vous attendons nombreux !

 

Atelier plantes comestibles 6 juin

Lundi 6 juin 2016 à la ferme de la Grande Suardière, de 11 h à 16 h 30, je vous propose une découverte des plantes comestibles de mon jardin, un repas bio le midi et un cours de cuisine l’après-midi avec une recette pour deux personnes à emporter avec vous.
Le tarif est de 45 euros par personnes, repas compris le midi.
Inscription et réservation par mail sur lasuardiere@gmail.com ou par téléphone au 02 33 83 53 29.
cecile-hermeline-630x0

Pour Noël, offrez un cours de gastronomie végétale !

AUBERGINES IRINA

Vous cherchez un cadeau original à offrir à des passionnés de cuisine ou à des débutants?  Je vous propose une expérience culinaire unique à travers des bons cadeaux.
*****
Il s’agit d’un cours spécial sur la découverte des plantes sauvages comestibles et des fleurs. Il aura lieu en juin 2016 à la ferme de 11 h à 16 h.
Au programme : un atelier le matin avec la réalisation d’un toast avec du pain bio et des fleurs, un repas le midi (confectionné par mes soins), l’après-midi, découverte des plantes et des fleurs du jardin suivi d’un atelier de cuisine (vous rapporterez un plat pour 2 personnes avec vous)
Tarif par personne spécial fin d’année : 45 euros la journée (repas compris).
Plus d’infos à la boutique, par mail lasuardiere@gmail.com ou par téléphone au 02 33 83 53 29.
cadeaux-noel

 

A la bonne soupe !

J’ai souvent proposé des cours de cuisine sur les légumes anciens et les soupes. Les soupes sont les plats complets consommés par tous les peuples du monde aujourd’hui elles retrouvent leur place dans l’alimentation avec le regain pour les fruits et les légumes qui nous apportent tellement de vitamines. Surtout pour garder le maximum de vitamines penser à ne pas cuire vos légumes dans une cocotte­minute car ce mode de cuisson supprimer toutes les vitamines. J’utiliser des casseroles en inox munies d’un fond épais qui permettent de maintenir une température idéale et constante.

Bien sûr l’idéal est de consommer le plus souvent possible nos aliments crus mais l’hiver nous avons moins de vitalité pour le faire et la cuisson des légumes nous réchauffent et facilitent le travail digestif.

Un bon moyen de manger des légumes crus l’hiver est la méthode de la lacto-fermentation. Elle permet de manger beaucoup de légumes ; conserver avec une solution saturée en eau salée et d’obtenir au bout d’un mois un légume délicieux. J’ai déjà réalisé des carottes, des betteraves et du citron lacto­fermenté.

La lacto­fermentation apporte des enzymes très bénéfiques pour les intestins et offrent un ph très favorable pour les intestins. Dans l’optique de comprendre que notre intestin est notre deuxième cerveau ; il tout indiquer le lui fournir des aliments qui vont lui être bénéfique. La choucroute crue est un des légumes lacto­fermenté le plus connu, voir ma recette avec des graines de cumin dans mon dernier livre « cuisine aux herbes » page 7.

Je vous propose aujourd’hui la soupe goulasch (livre santé bien­être page 14)

Ingrédients : 400 g de légumes (dont potimarron, céleri boule, panais … selon le marché ou le jardin…), 200 g de pommes de terre, 200 g d’oignons, 100 g de tofu fumé, 1.5 l d’eau, 1 gousse d’ail, 30 g de farine type 80 bio, 1 cube de bouillon de légumes, Marjolaine et baies roses (facultatif), Huile d’olive

Eplucher les oignons , les laver puis les couper en lamelles.

Démarrer une cuisson à l’étouffée avec un fond d’eau et 1⁄2 cube de bouillon de légumes puis y déposer les oignons ; cuire 10 minutes. Ensuite singer avec la farine pour épaissir bien remuer. Pendant la cuisson, éplucher et laver tous les autres légumes ainsi que l’ail en lamelles.

Mouiller avec l’eau et ajouter un tour de moulin de baies roses et 1 pincée de marjolaine en poudre.

Plonger tous les légumes dans le bouillon pendant 15 minutes (sauf les pommes de terre).

Ajouter les pommes de terre après et laisser mijoter encore 10 minutes, à feux doux.

En fin de cuisson, tailler le tofu fumé en fines lamelles et l’incorporer à la soupe puis arroser d’un filet d’huile d’olive. Vérifier l’assaisonnement et servir.

Buffet-débat du 26 octobre

Le cours de lundi 26 octobre s’est très bien déroulé avec une ambiance conviviale sur le thème “Bonne humeur ou mauvais sang, un choix chaque jour”.
Le buffet de dégustation comprenait un potage au lentilles corail et potimarron, des fougasses aux olives (confectionnées par Thierry) et des barres de céréales au miel avec des pommes au four farcies aux pignons de pin. Hum….

Opération Gestes partagés

Malgré la journée intense au pain, le dimanche 25 octobre, nous avions accepté de participer à l’opération des gestes partagés nationale avec l’association Savoir et découverte.
J’ai donc accueilli un couple de jeunes gens très sympathique pour 2 heures de cours de gastronomie végétale pendant lequel nous avons réalisé des toasts aux légumes du jardin de la ferme et cuits dans le four à pain.