Les Recettes simples et gourmandes

Le Potage Julienne

En hiver les potages sont des plats reconstituants et fortifiants après une journée de travail. Ce sont des plats faciles et économiques à réaliser. Celui que je vous propose est un peu original dans le sens où il ne se mixe pas c’est un peu le potage de nos campagnes.

Potage julienne

Ingrédients : 4 pommes de terre (du jardin ou bio), 1 poireau, 2 carottes, 1 oignon, 1 cuillerée à soupe de bouillon de légumes, 1 litre d’eau filtrée

Toiletter tous les légumes et les tailler en forme de bâtonnets longs de 8 cm et fins de 3 ou 4 millimètres.

Dans un faitout inox, porter un litre d’eau à ébullition avec le bouillon et plonger tous les légumes dans la casserole.

Cuire à feux doux pendant 25 minutes.

Servir bien chaud dans des bols et accompagner d’un bon pain de campagne bio au levain garnie d’une terrine végétale de légumes.

Bon appétit !

Dans mes livres de cuisine un large choix de soupes et potages sont présentés. A vos fourneaux !

 

 

 

 

 

 

 

Barres de céréales aux flocons d’avoine

Cette recette est facile à réussir et permet de se nourrir sainement et facilement toute la famille, les sportifs et toutes les personnes (pressées) qui ne veulent pas vraiment prendre de petit déjeuner le matin.

P1130193 (1)Ingrédients : 400 g de flocons d’avoine, 100 g d’amandes grillées, 200 g de miel liquide, 50 g d’huile de tournesol bio désorodorisée (spéciale pour la pâtisserie sans une odeur dominante).

Mélanger les ingrédients ensemble, bien les brasser

Installer une feuille de cuisson sur une plaque qui va au four

Verser l’ensemble de la préparation et aplatir au rouleau (huilé) et égaliser toute la plaque.

Cuire dans un four à 160°c pendant 35 min puis à 120°C pendant 10 min

A la sortie du four, couper les barres

Se conserve plusieurs mois dans une boîte hermétique.

Délicieux et simple à réaliser, ces barres de céréales bio peuvent servir de petit déjeuner et procurer un solide repas.

Les tagliatelles aux asperges accompagnées d’une sauce aux champignons 

Ingrédients :  60 g de pâtes « tagliatelles » demi-complètes bio par personne, Gros sel de Guérande, ½ botte d’asperges fraîches, 200 g de champignons de Paris bio, 2 cubes de bouillon de légumes, 150 g de crème « soja » sans OGM bio ou de crème fraîche, Maïzena, Huile d’olive bio, Sel fin aux herbes ou sel fin nature, Eau

Toiletter les légumes ; penser à bien retirer les peaux ligneuses sur les asperges à l’aide d’un éplucheur à légumes ; pour les champignons une fois lavés et détailler en lamelles penser à les citronner légèrement pour ne pas qu’ils noircissent.

Dans une casserole munie d’un fond épais, cuire les champignons avec un fond d’eau et le bouillon de légumes pendant 10 à 15 minutes ; ajouter l’huile d’olive en fin de cuisson. Vérifier l’assaisonnement. Réserver au chaud.

Dans un wook, porter de l’eau à ébullition (juste un fond d’eau) et y ajouter un cube de bouillon de légumes et y plonger les asperges coupées en tronçons 5 cm et cuire à feu modéré pendant 8 minutes. Réserver au chaud.

Pour la cuisson des tagliatelles : prendre une casserole y mettre une grande quantité d’eau et salée avec du gros sel ; quand l’eau boue y plonger les pâtes et compter 12 min de cuisson. Les égoutter au dernier moment avant de servir pour les conserver bien chaudes.

Pour la sauce :

Délayer 2 cuillerées de maïzéna dans ¼ de litre d’eau à l’aide d’un fouet, ajouter le cube de bouillon de légumes et porter à ébullition aux premiers bouillons, retirer du feu et ajouter la « crème » de votre choix. Verser les champignons dans la sauce.

Dressage des assiettes : servir les tagliatelles, ajouter de la sauce aux champignons et répartir les tronçons d’asperges dans chaque assiette.

Zoom sur les pâtes :

Souvent les pâtes sont des aliments communs qui ne sont pas trop mis en avant dans la cuisine, sauf en Italie  et en Asie.

Depuis l’Antiquité, la culture du blé existe et le transformer en farine a été un usage quotidien ; la fabrication des pâtes a débuté au temps des romains car ils cultivaient un blé « dur » adapté à leur climat chaud et sec avec lequel les femmes confectionnaient pâtes alimentaires.

Aujourd’hui il existe de nombreuses variétés de pâtes alimentaires qui sont fabriquées à partir de blé « dur » ; les pâtes sont des aliments riches en amidon et pauvres en nutriments quand elles sont fabriquées à partir d’un blé « raffiné », mais si les pâtes sont demi-complètes ou complètes leurs richesses en nutriments augmentent et leur indice glycémique baisse car les pâtes demi-complètes ou complètes libèrent un glucose constant dans le sang sans provoquer de fatigue car la glycémie reste stable.

Pour tout dire les pâtes sans une petite sauce sont peu agréables en ce moment j’ai récolté les premières asperges toutes fraîches, un vrai régal, les couleurs sont magnifiques et leur saveur inégalée.

 

Des cookies aux noisettes dits les «  rififi »

Les ingrédients : 

150 g de farine de blé type 80 ou 110, 100 g de farine d’épeautre complète, 100 g de sucre complet rapadura, 75 g de margarine bio à l’huile de tournesol, 50 g de noisettes hachées bio, 1 sachet de sucre vanillé bio, 1 pincée de sel fin de Guérande

Dans un premier temps peser tous les ingrédients et réserver. Ramollir la matière grasse à la cuillère. Réserver. Mélanger les farines ensemble avec le sel fin, le sucre vanillé et le sucre complet ensuite incorporer la matière grasse soit à ‘aide d’une cuillère en bois ou dans un robot munie d’une palle. Ajouter ensuite les noisettes et bien mélanger le tout. Sur une tôle munie d’une feuille de cuisson, déposer des petits tas à l’aide de deux petites cuillères.

Enfourner 9 minutes à 180°C dans un four chaud. Défourner sur une grille.

Idée plus de Cécile :

Ces petits rififi m’ont servi pour accompagner un flan au lait d’avoine sucré avec du sucre de coco. (ce sucre possède un faible indice glycémique).

 

Crêpes multi-céréales

Ingrédients :

500g de farine dont 300 g de farine de blé type 80, 100 g de farine d’épeautre, 50 g de farine d’avoine et 50 g de farine de châtaigne, 3 oeufs, 1 litre de «  lait » végétale (avoine ou soja ou riz), 1/2 cuillerée à café de sel fin

Dans un saladier mélanger soigneusement les farines ensemble. Ensuite creuser une fontaine ajouter le sel fin, y casser les œufs et délayer peu à peu avec le «  lait »végétal, à l’aide d’un fouet. Réserver au frais au moins 1 heure puis confectionner vos crêpes sur une galetière ou une poêle. Servir les crêpes multi-céréales avec des confitures « maison » ou des compotes de fruits.

Idée plus de Cécile :

Pour débuter avec les céréales, les farines composées sont un bon démarrage. Elles permettent de savourer des plats sains et riches en fibres sous une forme souvent bien appréciées.

Galettes de flocons d’avoine

Ce burger végétal est un succès pour tous les âges.

 Ingrédients :

250 gr de flocons d’avoine, 1 carotte, 1 gros oignon, 1 bouquet de persil, 1 bouquet de ciboulette, 1 /2 litre d’eau, 1 cuillerée à soupe d’huile de noix, 2 gousses d’ail, 3 feuilles de plantain, 1 cuillerée extrait de bouillon de légumes en poudre, 1 œuf, Sel aux herbes, Baies roses, 3 fleurs de ciboulette

Porter à ébullition l’eau et l’extrait de bouillon en poudre. Verser le liquide bouillant sur les flocons et laisser gonfler 15 minutes. Râper la carotte, réserver. Découper finement l’oignon, le persil, la ciboulette et l’ail. Incorporer l’œuf aux flocons ainsi que les légumes, aromates, les baies roses. Ajouter l’huile de noix. Saler. A l’aide d’une pince à glace, confectionner des galettes de 5 cm de diamètre. Aplatir chaque galette avec une spatule. Cuire au four sur une plaque huilée 20 à 25 minutes à 180°C. A mi-cuisson, retourner les galettes pour qu’elles dorent des deux côtés. Dresser sur des assiettes accompagnées d’une belle garniture de mâche, associer de quelques ciselures de persil.

Idée plus de Cécile :

Pour plus rapidité, on peut réaliser la recette sans carottes ni oignons. Vous pouvez rajouter à la préparation un peu de tome de brebis. Pour ma part, je réalise une cuisson des galettes de céréales sur une galettière en fonte, la cuisson est un peu plus rapide et plus contrôlée.

Zoom sur l’avoine :

L’avoine est certainement la céréale la plus riche en fer et ses protéines ont une haute valeur biologique.

Très connue pour son utilisation dans les mueslis, l’avoine est une céréale de choix pour l’équilibre du système nerveux grâce à sa composition. En effet, il s’agit de la céréale la plus riche en acides gras saturés (7% contre 1 à 5% pour les autres céréales). Elle favorise le passage de l’influx nerveux et est fortifiante car elle libère un glucose constant dans le sang. C’est une céréale idéale pour les personnes fatiguées, sportives, les enfants en pleine croissance. L’avoine est une céréale digeste et apaisante pour le tube digestif.

Pommes au four au sirop d’érable 

Ingrédients :

1 ou 2 pommes par personne, 50 g de noisettes, 30 g de raisins secs, sirop d’érable

Laver les pommes, à l’aide d’un vide pomme, les creuser puis les disposer dans un plat à gratin. Garnir l’intérieur des pommes avec un mélange de raisins secs, de noisettes et verser du sirop d’érable sur chaque pomme. Cuire 20 à 25 minutes dans un four à 180°C. Servir tiède.

photos de Didier Benahouda, la cuisine de jardin, éditions Ouest-France