A propos

Installés dans le Perche à La Perrière, Cécile et Thierry HERMELINE sont paysans-boulangers, producteurs de pain bio à la ferme La Grande Suardière et spécialistes de la cuisine bio et végétale. 

Ancien boulanger salarié, Thierry fabrique son pain bio en cultivant son propre blé issu de variétés anciennes et en produisant sa farine sur place dans une meunerie. Le tout en agriculture biologique. Ancienne enseignante, son épouse Cécile concocte des recettes aussi gourmandes qu’originales à partir de légumes et de fleurs de la ferme.

Adhérent au réseau Bienvenue à le ferme, le couple vous accueille le jeudi et le dimanche de 10h à 19h et vous propose une vingtaine de pains fabriqués devant les clients. Il organise des ateliers thématiques autour de la cuisine végétale, du bien-être, et des soirées débats. Cécile est l’auteure de plusieurs livres de cuisine et rédige les articles de ce blog.

Des valeurs

De leur rencontre est né un idéal commun qui a conduit Cécile et Thierry à concevoir un projet de vie, qui passait par une installation à la campagne, la recherche d’une meilleure qualité de vie.

En 1985, Thierry Hermeline est boulanger salarié en Bretagne. Son épouse Cécile est enseignante en Sciences Médico-Sociales. Tous deux ont alors envie d’au moins deux choses : travailler en couple et maîtriser tout leur circuit de production, de la culture du blé à la fabrication du pain et sa commercialisation.

Au début des années 90, par souci de bien-être et en pensant aux différentes populations du monde qui se régalent de ce que la nature leur propose, le couple s’intéresse à tout ce qui pousse, afin de vivre et d’enseigner l’art de la gastronomie végétale.

La reconversion

Cécile et Thierry décident donc de se reconvertir : ils fabriqueront leur pain à la ferme ! Thierry se lance alors dans une formation agricole d’un an et demi à Rennes, en BPREA Agriculture biologique). Passionnée de nutrition, Cécile souhaite conjuguer ses connaissances nutritionnelles avec le savoir-faire de son époux.

C’est en 1999 qu’ils arrivent dans l’Orne, à La Perrière, petit village millénaire de 291 habitants, typique du Perche, où la population de parisiens est importante. Cécile et Thierry s’y installent sur une ferme en ruine d’à peine 2 ha – au lieudit La Grande Suardière – mais disposant d’un four à pain. Après deux années de lourds travaux réalisés en grande partie par eux-mêmes, ils démarrent une activité de maraîchage. « Puis nous avons trouvé des terres. Certains nous ont prêté quelques hectares », raconte Thierry. « Nous avons pu démarré la fabrication de pain en 2001. Au début, nous étions présents sur les marchés hebdomadaires et festifs, pour nous faire connaître. Puis, nous avons renforcé la vente à la boutique à la ferme, qui est ouverte deux jours par semaine le jeudi et le dimanche toute la journée. Nous avons testé les livraisons mais ça n’est pas rentable. »

Aujourd’hui et demain

L’exploitation compte 20 ha. « C’est un peu juste car ce sont des terres difficiles (45 % d’argile) », précise Thierry. Il cultive 6 à 8 ha de blé par an, en faisant une rotation avec du trèfle. Il a pour projet de réensemencer d’anciennes variétés de blé, plus rustiques. Le couple continue le maraîchage, sous tunnel en raison des terres trop argileuses.

Spécialiste reconnue de gastronomie végétale, Cécile anime des ateliers culinaires et a écrit trois livres de recettes  autour des légumes, des céréales, des plantes sauvages comestibles et des fleurs.

Leurs deux enfants ont grandi à la ferme et ont partagé la passion de leur parent. Jonathan est cuisinier dans un restaurant, et Myriam se destine à une carrière artistique.

Parcourir ce site et suivre les publications des articles du blog, c’est découvrir une façon sereine de voir le monde, comprendre, et pourquoi pas, adhérer à leurs valeurs, être en lien fort avec la nature, appréhender un projet de vie généreux, simple et sain.

     Extrait de J. Legendre – Synagro newsletter Orne Terroirs Juillet 2010