Du pain et des mains

 

Petite Réflexion :

La cuisine végétarienne bio, partagée, les pains tous fabriqués avec un élan d’amour c’est le message de ce moment avec vous tous.

L’amour qui se lie, se pétrit, se chérit, se donne, se perd, se vend, se dispute, se déchire tant de fois. Faire confiance l’un dans l’autre pour avancer sur le chemin de la vie, de la créativité, de l’expression délicate des sensations renouvelées par tant de beauté, celle d’un amour qui se renouvelle et qui ne m’appartient pas.

Suite du poème de Khalil Gibran sur l’Amour

Parle-nous de l’Amour

« De même qu’il se hausse à votre hauteur, et caresse vos branches

Les plus tendres qui tremblent sous le soleil,

De même peut-il descendre dans vos racines et remuer

Jusqu’à la terre qui les attache.

Comme les gerbes de blé il vous rassemble en lui.

Il vous bat pour vous rendre nus.

Il vous tamise pour vous libérer de votre enveloppe.

Il va vous moudre jusqu’à la blancheur.

Il vous pétrit jusqu’à vous rendre souples.

Et alors il vous assigne à son feu sacré pour que vous deveniez

Du pain sacré pour le festin de Dieu.

L’amour fera tout cela pour que vous connaissiez les secrets

De votre propre cœur et, de par cette connaissance,

Deveniez fragments du cœur de la Vie.

Mais si, dans votre peur, vous ne cherchez que la paix de l’amour

Et le plaisir de l’amour,

Alors il vaut mieux pour vous couvrir votre nudité et sortir

De l’aire de battage et de l’amour,

Et aller dans un monde sans saisons pour rire, mais non

De tous vos rires, et pleurer, mais non de toutes vos larmes. »

Illustrations autour du pain et des mains

Depuis déjà de longs moments je souhaite vous faire partager l’univers du fournil et de ses sensations ; quelques personnes sont déjà venues, en stage, en découverte d’un matin ou par amitié (c’est plus rare à 2 heures du matin !). Toute une cavalerie de gestes initiés de semaines en semaines, soudés, harmonieux et rigoureux ; la vie secrète dans l’espace des éléments infinis qui distillent la fermentation attendue pour parfaire une cuisson bien soutenue. Le feu… les mains… les farines…les blés… du bio plus que naturel…de la diversité pour une qualité recherchée.

Nous remercions particulièrement Patrick passionné par la photographie et qui s’est attardé longuement sur le travail des mains dans le fournil un dimanche matin.

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s